Le chörten de Chendebji

Considéré comme le chörten, similaires aux stupas en Asie du Sud-Est, le plus important du Bhoutan, celui de Chendebji se situe au point de rencontre des trois arêtes et des trois bords du ciel, à 41 km à l’ouest de Trongsa. Il se distingue par sa forme arrondie et les yeux peints sur ses côtés, il a été édifié dans le style du grand chörten de Bodhanath au Népal. Le monument érigé par Tshering Wangchuk, fils de Yon-Say et du Mahasiddha Zhidag, marque l’accomplissement de la prophétie du Second Gangteng Tulku Tenzin Lekpai Dhundrup qui a pour but de soumettre les démons.

 

Histoire

  Le chörten Chendebji a été construit au XIXe siècle. Sa grande structure blanche emprunte le style du temple Swambunath à Katmandou. Le chantier dirigé par Lama Ngesup Tshering Wangchuk, sous l’influence du chörten de Bodhanath au Népal, a duré de 1645 à 1726, à plus de 2 400 mètres d’altitude.

Le chörten de Chendebji a permis la domination de Ngala dudm, un redoutable esprit maléfique féminin de la région de Chendebji, pour restaurer la paix dans la vallée. Les reliques à l’intérieur de l'édifice, à l'image crâne du deuxième Gangtey Trulku Tenzin Lekpai Dhundrup, ont été en grande partie fournies par le Bemji Choeji. Un grand mur de prières a été construit à proximité du chörten principal à la demande de la reine grand-mère Ashi Kesang Choden Wangchuck en 1982.

 

Aujourd’hui

  Lieu de culte important, le chörten de Chendebji accueille plusieurs célébrations religieuses chaque année.

Parmi ces évènements figurait un rituel de prière tenu au cinquième mois du calendrier bhoutanais. Le rite à l’origine initié par le Lama Dangla a été perpétué par les locaux jusqu’en 2009. Depuis, le comité Sampalhendrup Tshogpa mené par le Gangtey Trulku a pris en charge les évènements de prière.

En 2012, 500 moines pratiquants laïcs de Gangtey , Dangla et Ngala, ainsi que des religieuses du couvent Tang Pema Choeling ont participés à une grande célébration dans les montagnes noires. Chaque année, le festival Sambha Lhundrup Molam Chenmo bat son plein au chörten de Chendebji du 21 au 25 du 9e mois lunaire du calendrier bhoutanais, lorsque l'astre atteint son exposition maximale. Autour de la fin du mois de septembre.

Le tourisme gagne petit à petit du terrain dans cette partie du pays, grâce aux multiples possibilités de randonnées et de treks. Tous les parcours se font à pied. Certains circuits peuvent être dévalés à cheval, même si cela s’annonce encore un peu difficile.

 

Comment s’y rendre

  Pour rejoindre le chörten de Chendebji, préparez-vous à effectuer une longue randonnée, mais non moins plaisante. Vous pouvez prendre un avion à Paro pour atterrir à Thimphou.

Monument
7 photos

Bonjour

Je suis Tshering Yangchen de "Exquisite Bhutan". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 9 70 19 62 81