Le dzong de Trongsa

Lors de votre passage à Trongsa, visitez la plus grande forteresse de tout le pays : le dzong de Trongsa. Érigé par Shabdrung Ngawang Namgyal en 1647 sur le site d'un ancien temple, cet édifice imite de près l'architecture du dzong de Choetse. Il a bénéficié de nombreux ajouts et réparations au cours du XVIIIe siècle, dont la construction du temple Maitreya en 1771. Considéré à la fois comme un centre administratif et un complexe monastique, le dzong de Trongsa figure dans la liste indicative pour l'inclusion au patrimoine de l'UNESCO.

 

Histoire

 

Ngagi Wangchuck est arrivé à Trongsa en 1541 et a fait ériger un tshamkhang à l'endroit où se situaient les empreintes de sabots du cheval de la divinité protectrice Pelden Lhamo. Cette salle de méditation est devenu un temple principal, autour duquel ont été construites des résidences d'ermite et d'autres petits temples.

En 1644, après la fondation du nouveau village de Trongsa, le dzong a été édifié à la demande de Choegyel Mingyur Tampa, le dirigeant du Bhoutan oriental.

Au cours du XVIIe siècle, le dzong de Trongsa a été agrandi par Tenzin Rabgye et lui a donné un un nom officiel : dzong de Choekhor Raptentse. Dès lors, il a constitué le centre du pouvoir du clan Wangchuck avant sa montée au pouvoir en 1907.

Le dzong de Trongsa a gravement été endommagé lors d'un séisme en 1897. Plusieurs rénovations ont été entreprises par les rois successifs, y compris Ugyen Wangchuck et Jigme Wangchuck, jusqu'en 1927. En 1999, l'Autriche a octroyé un financement pour la reconstruction du site.

Au XIXe siècle, la montée au pouvoir des Penlops a permis à Trongsa de gagner en puissance.

 

Aujourd'hui

 

Le dzong de Trongsa, le plus grand dzong du Bhoutan, comprend un labyrinthe, des couloirs et un complexe de 25 temples.

Lors de votre passage sur les lieux, visitez en premier lieu le temple dédié aux quatre dieux tantriques, à savoir Yamantaka, Hevajra, Cakrasamvara et Kalachakra. Puis, rendez-vous au temple Maitreya érigé en 1771 qui héberge une splendide statue en argile du Bouddha du futur. Cette merveille sculpturale a été offerte par le roi Ugyen Wangchuck. Autre édifice à découvrir, le temple contenant le chörten funéraire de Ngagi Wangchuk se pare de 16 peintures des Arhats et du Bouddha Akshobhya.

Le dzong de Trongsa possède également des tours de guet, dont le célèbre dzong de Ta. Ce dernier se distingue par son architecture caractérisée par deux ailes formant un V. Après plusieurs réparations, il abrite aujourd'hui un musée d'état.

Plus de 200 moines résident au dzong de Trongsa. En perpétuel développement, le domaine dispose actuellement d'une imprimerie où les textes religieux sont imprimés traditionnellement sur du bois. Le dzong est également en relation directe avec le monastère de Kurje situé dans la vallée Choekhor.

Chaque année au mois de décembre ou janvier, le festival Tsechu Trongsa se tient dans la cour nord du monastère. Cet évènement qui s'étend sur 5 jours commémore l'arrivée de Guru Rinpoché au Bhoutan et la victoire du bouddhisme.

 

Comment s'y rendre

 

Vous pouvez prendre un taxi à Thimphou pour rejoindre Trongsa. Le trajet de 192 km coûte 3383 Nu environ.

1 photo

Bonjour

Je suis Tshering Yangchen de "Exquisite Bhutan". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+33 9 70 19 62 81