Comment bien préparer votre trek au Bhoutan

Comment bien préparer votre trek au Bhoutan

13 août 2019

Loin de vous l'idée de vous lancer dans une aventure sportive compétitive, votre but sera plutôt de simplement vivre une expérience unique en découvrant les hauts plateaux bhoutanais, les eues et coutumes des minorités du pays, ou encore la faune et la flore débordantes des différents écosystèmes. Une préparation en amont est quand même bien venue pour s'engager dans ce genre d'expédition, bien que l'exploit sportif ne soit pas recherché, tant sur le plan physique, mental, que logistique !

Vous avez décidé de réaliser votre rêve. Partir à l'aventure et parcourir pendant plusieurs jours les célèbres sentiers et dénivelés des treks bhoutanais, réputés comme étant parmi les plus authentiques du monde. N'étant pas une compétition à proprement parler, ils sont accessibles à tous ceux qui se sentent de partir plusieurs jours en randonnée. Mettons à part tout de même le Snowman Trek, réputé comme étant le plus difficile du monde ! Huit heures de marche quotidienne durant 24 jours, 11 cols à gravir pour une altitude moyenne totale de 4000 mètres... Celui-ci est réservé aux professionnels, ceux qui s'entrainent quotidiennement depuis des années et participent régulièrement au circuit mondial des trails et des ultra-trails. Mais le pays offre également de nombreux autres treks, courts ou longs, très variés qui permettent de se fondre pleinement dans son environnement. Et ici la préparation est primordiale ! Ce guide peut être valable pour chaque trek au Bhoutan, il suffit d'adapter le temps d'entraînement, ou l'équipement à prendre sur soi selon la durée de celui-ci.

Le facteur physique et mental

Partir en trekking pendant 3 jours sur le Bumthang Owl Trek, ou 8 sur le Jomolhari par exemple, sera dans tous les cas une aventure grandiose. Une découverte enrichissante du Bhoutan : ses jungles luxuriantes, ses pics ascensionnels, et ses communautés résidentes sur place depuis des siècles. Mais l'objectif numéro un sera de prendre un plaisir certain dans tout ce que vous entreprendrez car de nombreux facteurs pourront venir mettre à mal votre bonne humeur habituelle. Il n'y a pas de préparation mentale type à faire avant de partir en trekking. Votre humeur sera grandement conditionnée par votre préparation physique et matérielle en amont.

Pour ce qui est de l'entraînement physique, prévoyez, deux mois avant de décoller pour le Bhoutan, un programme régulier et assidu pour tenir une forme physique suffisante avant le trek. Cette discipline reste de la marche à pied. Une activité naturelle pour l'Homme, que l'on réalise tous les jours. Mais il faut pousser la simple marche quotidienne pour s'apprêter à affronter de grandes distances, et par conséquent des randonnées de plusieurs heures par jour. Vous pouvez par exemple partir, une ou deux fois par semaine, marcher pendant 4, 5, 6, 7, voire 8 heures. Les performances cardio-vasculaires sont importantes, et pour cela, mais également pour éviter l'ennui, vous pouvez alterner : la marche, le footing, le vélo, etc. Tout en adaptant le temps d'entraînement à la méthode choisie.

Le moral peut flancher lors du trek à cause de l'isolement, de la répétition des efforts, mais également des disparités météorologiques que vous rencontrerez. Vous passerez du chaud au froid, serez surpris par la pluie, la neige, la sécheresse. Les conditions météo seront également différentes selon l'altitude à laquelle vous vous trouverez, et le Bhoutan est loin de présenter des dénivelés aussi neutres qu'aux Pays-Bas ou en Belgique. Il est donc important, si vous en avez la possibilité, de vous entraîner dans divers types de terrains ou de conditions, sur de l'herbe, en forêt, sur de la terre, en montagne, lorsqu'il pleut, qu'il vente, ou lorsqu'il fait très beau et très chaud.

Ces deux mois de préparation physique vous aideront grandement à vous connaître ! Savoir où sont vos limites, si vous pouvez forcer encore un peu. Cela vous permettra, une fois le trek débuté, de rester positif et motivé. C'est très important. Vous pourrez anticiper les étapes, éviter les efforts disproportionnés qui ne seront pas forcément utiles à votre progression. Cela sera bénéfique pour vous et pour votre groupe, car une personne négative lors d'un trek peut nuire à l'expérience de chacun.

Le facteur matériel

Lors de vos treks au Bhoutan, le souci du matériel est moindre. En effet, vous serez toujours accompagnés lors de vos randonnées d'un guide, d'un cuisinier, et d'un yak ou d'un cheval servant de mule. Vous n'aurez pas à vous soucier des tentes et du matériel de cuisine. Votre sac de voyage sera porté par l'animal, vous pourrez cependant garder sur vous un petit sac à dos ou une bandoulière pour y laisser un appareil photo, une trousse à pharmacie, une bouteille d'eau, etc. Prévoyez cependant dans votre sac de voyage : des collants, une doudoune chaude, plusieurs paires de chaussettes, en plus de vos habituels t-shirts, shorts, leggings, survêtements, ou pantalons de marche.

  Comment bien préparer votre trek au Bhoutan  

Les chaussures sont les éléments les plus importants de votre randonnée. Vous vous séparerez très peu de vos chassures de marche. Prenez-en des résistantes qui peuvent s'adapter à tout type de terrain, glissant, montant, de l'eau, de l'herbe, de la terre, etc. Vous pouvez également prendre avec vous une autre paire de chaussures plus confortables comme des baskets pour vos moments de repos et vos repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Tshering Yangchen de "Exquisite Bhutan". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 9 70 19 62 81