Le Tour du Dragon, une course cycliste pour découvrir les montagnes bhoutanaises

Le Tour du Dragon, une course cycliste pour découvrir les montagnes bhoutanaises

17 sept. 2019

Le Tour du Dragon vous fait parcourir le Bhoutan, à chaque premier week-end du mois de septembre, à l'occasion d'une course de haute montagne très difficile, longue, mais au combien récompensante. Tant sur le plan du plaisir procuré, que des sensations fortes, de l'exotisme, des lieux visités ou de la carotte pécuniaire pour les plus performants du peloton. Bien que vous ayez le temps de visiter et de vous arrêter manger, il ne faut cependant pas trop traîner. Ce sont en tout 268 kilomètres à parcourir, trois grands cols à gravir, dont un classé hors-catégorie, et cela en 17 heures maximum. Deux points culminants de la course dépassent même les 3400 mètres d'altitude.

Votre voyage au Bhoutan peut vous offrir de nombreuses expériences nouvelles, des activités que vous n'aurez jamais faites, des balades dans des lieux naturellement sublimes ou encore une première approche culturelle et traditionnelle avec la population bhoutanaise dont les nombreuses minorités ethniques qui peuplent le pays. Le Tour du Dragon peut totalement entrer dans ce cadre là. Réservé à un public intermédiaire voire confirmé pour son côté compétitif, il peut très bien aussi être parcouru par des débutants en recherche d'excitation et d'une activité ludique qui leur permet de visiter le pays. Le parcours en vaut vraiment la peine. Bien qu'il soit plutôt voué à faire dépasser les limites des participants, comme le serait un marathon de capitale qui accueille cependant souvent de nombreux amateurs.

Les forêts montagneuses de pins bleus

Si votre envie est de participer au Tour du Dragon rendez-vous alors dans la ville de Jakar, dans le dzongkhag de Bumthang dans le centre du pays. Ici vous pourrez voir l'effervescence citadine à quelques jours du début de la course et pourrez vous renseigner sur les vélos à récupérer. Vous pourrez vous inscrire le premier vendredi du mois de septembre, la veille du grand départ. Le lendemain à minuit sonne l'heure du réveil pour tous les participants. Les engins sont inspectés près de la ligne de départ à partir d'une heure du matin, on regarde notamment si les phares fonctionnent correctement étant donné que la course sera pendant plusieurs heures nocturne. De nombreuses zone de ravitaillement, situées tous les 20 km, sont mises à votre disposition durant la course, mais vous pouvez bien sûr emmener toute la nourriture et les boissons que vous voulez. Mais attention à ne pas trop être chargé ou les pentes seront plus difficiles à passer.

Le grand départ est donc donné à 2h du matin à Jakar, une ville qui s'élève à 2500 mètres d'altitude. Les premiers tronçons, et ce pendant une heure, sont assez légers et malgré le caractère nocturne et peu visible de l'instant et du lieu vous ressenterez très vite l'air frais des forêts adjacentes au parcours. Pins bleus, conifères, rhododendrons sont autant de variétés d'arbres montagneux que vous frôlerez durant cette première partie. La première grosse difficulté de l'étape arrive au kilomètre 30 de la course. Vous grimperez d'abord 7 kilomètres au milieu des pins bleus jusqu'à Bong Bridge, puis 5 kilomètres supplémentaires plus raides pour atteindre finalement Yotong La. D'ici vous attend une longue descente revigorante d'une trentaine de kilomètres pour rejoindre la ville de Trongsa. Vous pourrez d'ailleurs apercevoir le Ta Dzong à votre arrivée dans la ville et vous y arrêter quelques minutes si l'envie vous prend.

  Le Tour du Dragon, une course cycliste pour découvrir les montagnes bhoutanaises  

Le col de Dochula avant 18h

Il sera aux alentours de 7h du matin à votre arrivée à Trongsa et vous devrez gravir le col de Pelé La aux alentours de 11h. L'ascension, souvent calmée par quelques petites redescentes, débute juste après la sortie de Trongsa et s'étend sur une cinquantaine de kilomètres. Vous verrez encore ces magnifiques arbres montagneux auxquels s'ajoutent maintenant les feuillus, sapins et autres pâturages de bambous nains. Une fois que vous aurez atteint la ville de Pelé La, vous redescendrez au milieu de forêts et de cascades bhoutanaises pendant encore 50 kilomètres. Vous pourrez y apercevoir également des mines d'ardoises abandonnées dans le village de Chumzoa avant d'entamer le dernier col de la course.

  Le Tour du Dragon, une course cycliste pour découvrir les montagnes bhoutanaises  

Cette dernière montée, vous dirigeant vers Dochula, est parsemée de secteurs variant entre 5 et 10% pendant 40 kilomètres. Cette dernière difficulté va s'avérer ardue d'autant que vous devez la franchir avant 18h pour rester dans les délais de la course. Une fois vos limites repoussées vous pourrez souffler lors d'une ultime descente en direction de la capitale Thimphou où vous attend le podium de la course. Le résultat final peut vous intéresser si vous êtes un ou une cycliste confirmé car la première place chez les hommes, comme chez les femmes, assure un gain de 2000 euros, contre 1200 pour la deuxième place et 1000 pour la dernière marche du podium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Tshering Yangchen de "Exquisite Bhutan". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 9 70 19 62 81