Qui sont les Monpas, les premiers Hommes du Bhoutan ?

Qui sont les Monpas, les premiers Hommes du Bhoutan ?

23 juil. 2019

Bien que le terme préhistoire soit considéré par beaucoup comme "eurocentrique", personne ne peut nier l'existence d'êtres humains en Chine, territoire limitrophe du Bhoutan, à partir de 2,4 millions d'années avant notre ère. En ce qui concerne l'actuel royaume gouverné par la dynastie Wangchuk, des mégalithes, outils, et armes en pierres auraient été retrouvées datant de 2000 avant J.C., mais rien ne permet d'être sûr qu'une communauté peuplait alors le Bhoutan. Les archéologues estiment donc que les premiers Hommes membres d'un groupe ethnique à avoir peuplé l'actuel territoire du Bhoutan étaient les Monpas entre 600 et 500 avant J.-C.

Le Bhoutan tel qu'on le connaît aujourd'hui n'existait évidemment pas à cette époque. Les Monpas dirigeaient alors le royaume de Monyul. Celui-ci s'étendait de Tawang à quelques kilomètres de la frontière est du Bhoutan dans l'État indien d'Arunachal Pradesh, à l'ouest du Bengale. Cette zone couvrait entièrement l'actuel territoire bhoutanais et était naturellement limité au nord par la grande chaîne de l'Himalaya qui marquait la frontière avec le Tibet. Aujourd'hui recensés au nombre de 3000 dans le royaume, ce sont eux, adeptes de façon primitive de la religion bön, qui ont écrit les prémices d'une histoire bhoutanaise si singulière.

Un peuple attaché aux forêts de bambous

Les 3000 Monpas restants au Bhoutan résideraient quasiment tous au plus près des Montagnes Noires dans le parc national de Jingme Singye Wagchuk au sud de la ville de Trongsa. La plupart sont fermiers et élèvent les yacks ou la volaille. Une extrême minorité de Monpas travaillent comme employés au sein d'entreprises et certains dans les administrations, l'école n'ayant été introduite aux villages Monpas qu'en 1996 par le gouvernement bhoutanais. Les habitants de villages plus lointains devant même marcher des heures pour l'atteindre.

Mais ce sont bien les forêts de bambous qui lient le plus cette communauté aux autres Bhoutanais. Les Monpas produisent, grâce à ces végétaux, mais aussi parfois depuis la canne à sucre, des ustensils et objets pratiques qu'ils peuvent troquer sur les marchés par la suite, l'agriculture étant arrivée bien plus tard dans leur culture. Ce procédé leur permet de produire des récipients pour porter l'eau ou le lait comme des seaux ou des marmites, des tapis appelés "pari", ou encore les "tshthab" des cordes utilisées dans les fermes et pour les métiers manuels.

Qui sont les Monpas, les premiers Hommes du Bhoutan ?

L'artisanat compte forcément dans la culture monpa. Une question d'identité. Leur tenue est assez similaire à certaines qu'on retrouve au Tibet. Les hommes portent un chapeau, et les femmes sont vêtues de boucles d'oreille en bambou et de colliers et bracelets ornés de perles turquoises et rouges. Leur chemise est portée sans manche et recouverte d'une veste pour se prémunir du froid himalayen.

Une personnalité centrale du bouddhisme

Les Monpas vouaient à leur commencement un culte pour la religion bön, une des cinq traditions religieuses tibétaines. Ce n'est qu'à partir du XIe siècle que ce peuple s'est peu à peu converti au bouddhisme tibétain. Et pour cause. Le 6e Dalaï-Lama, Tsangyang Gyatso (1683-1706) est issu de la communauté monpa. Ce très jeune moine était le fils de Péma Lingpa, quatrième des cinq rois "Tertöns". Ces derniers, prophétisés par le Guru Rinpoché en personne, ont pour mission de découvrir l'existence d'enseignements ou d'objets sacrés cachés, les termas. Ils ont par ailleurs dans l'histoire un lien très étroit avec la religion bön, historiquement attachée aux Monpas. Péma Lingpa a reçu de Guru Rinpoché, une liste de 108 termas à découvrir. Il a également bâti de nombreux temples bouddiques aux abords de Bumthang. Il est également un ancêtre de l'actuel roi du Bhoutan : Jigme Khesar Namgyel Wangchuck.

 

Thibault Bourru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Tshering Yangchen de "Exquisite Bhutan". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+33 9 70 19 62 81