Croyances astrologiques au Bhoutan

Croyances astrologiques au Bhoutan

L'astrologie asiatique répond aux mêmes préoccupations existentielles que vous vous posez à la veille d'une nouvelle année ou d'une nouvelle situation. Elle diffère cependant de l'astrologie occidentale dans sa démarche : elle ne prédit pas l'avenir, mais conseille à chacun une attitude pour rester en harmonie avec son corps, sa vie et son environnement.

L’astrologie Chinoise

L'astrologie asiatique est très influencée par celle de la Chine. L'astrologie chinoise était jadis réservée à l'Empereur. Codifiée dès le IIIe millénaire avant notre ère, elle n'avait pas pour objectif de prédire l'avenir, mais de définir ce que chacun doit faire pour maintenir l'ordre établi par le cosmos et la nature. L'Empereur était l'étoile polaire qui guidait les autres membres de la Cour impériale ; ces derniers avait chacun une étoile qui lui révélait son destin. Quand un enfant venait au monde, l'astrologue asiatique notait les Quatre Piliers: l'heure, le jour, le mois et l'année sont indispensables pour la prédiction de son avenir.

L’astrologie au Bhouthan

Au Bhoutan la science des astres a toujours occupé une place centrale. L’astrologue, attaché à un monastère, détermine les périodes favorables et celles qui ne le sont pas. Ainsi, le journal anglophone Kuensel publie chaque jour dans sa rubrique Zakar la liste des activités à réaliser ou à éviter en fonction de la position des astres… Est-ce un bon jour pour consacrer un édifice ? Commencer un nouveau travail ? Déménager ou pas ? Changer son toit ? Lancer un business ? Se fiancer ? Se marier ? Partir en voyage ? etc. La plupart des moines astrologues bhoutanais sont formés au monastère de Pangri Zampa, proche de Thimphu. C’est d’ailleurs son astrologue en chef qui a déterminé le moment exact du couronnement de l’actuel roi, à la minute près. L’astrologue est aussi celui qui détermine le nom des nouveau-nés en fonction de l’année, du jour et même de l’heure précise de leur venue au monde. Pas de querelles entre les parents pour choisir le prénom, ici ! Et si jamais l’enfant tombe malade, c’est à nouveau l’astrologue qui intervient : il n’hésitera pas, alors, à changer le nom du bambin(un fait assez fréquent jusqu’à 10 ans) pour « ajuster son Karma ».

Et les chiffres ?

Ici, on croit fermement aux chiffres sacrés bouddhistes : le 3, le 13 et le 108, considérés comme bienfaisants. Ainsi, les drapeaux blancs dressés après la mort d’un parent et les perles des chapelets se comptent-ils toujours par 108 – tout comme les chörtens (nom tibétain des stūpas bouddhiques) qui foisonnent au col de Dochula (le passage vaut sacrément le détour, à la rencontre des secrets himalayens). Et pour mieux faire encore, 108 000 arbres ont été plantés en 2016 pour célébrer la naissance du jeune prince!

Alors, superstitieux les Bhoutanais ? Oui, indéniablement !

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Tshering Yangchen de "Exquisite Bhutan". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+33 9 70 19 62 81