Transports électriques dans la capitale

Transports électriques dans la capitale

23 janv. 2019

Un projet de trois ans (2019-2021) intitulé "Bhoutan Sustainable Low-Emission Urban Transport System" (système de transport urbain durable à faibles émissions) a été lancé à l'initiative de l'État bhoutanais et notamment de l'Autorité de la Sécurité Routière et des Transports. Le but ? Sensibiliser les taxis de Thimphou à l'utilisation des véhicules électriques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ceux-ci parcourant les routes de la capitale toute la journée ou la nuit durant.

Un total de 23 bornes de recharges rapides vont être installées dans la capitale à cet effet. « Les taxis parcourent en moyenne environ 75 000 kilomètres par an », a déclaré le chef de projet, Phub Gyeltshen. Une subvention de 5 500 dollars américains sera délivrée à environ 300 exploitants de taxi de Thimphou. Phub Gyeltshen assure que ce projet ira dans le sens ses efforts visant à réduire les importations de combustibles fossiles.

 

Transports électriques dans la capitale
Une aire de taxis à Thimphou

 

Un gros investissement personnel

Les chauffeurs de taxi de la capitale devront par conséquent s'équiper et changer de véhicule pour passer à l'électrique. La loi impose que chacun d'entre eux ne doit en posséder et n'en utiliser qu'un seul. Certains conducteurs comme Dorji Wangdi ont déjà tenté le coup, en 2015, « Même avec une pleine charge, la batterie n'a duré que quatre heures », témoigne-t-il. Le projet devrait remédier fondamentalement à ce problème de ressources. Le Fonds pour l'Environnement Mondial devrait financer à hauteur de 3 millions de dollars américains.

 

Thibault Bourru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Tshering Yangchen de "Exquisite Bhutan". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+33 9 70 19 62 81