L’éducation des enfants revue foncièrement au Bhoutan

L’éducation des enfants revue foncièrement au Bhoutan

02 janv. 2019

Le programme Care for Child Development (C4CD Plus), proposé par l’ONG internationale Save The Children et le ministère de la Santé bhoutanais organisé sur toute l’année 2018, s’est avéré efficace pour améliorer l'environnement familial des enfants, selon le rapport de l’ONG.

 

La fessée, au cœur de débats parlementaires en France, est aujourd’hui moins répandue chez les 322 parents qui ont participé à ce projet familial tout au long de l’année 2018. À raison de 12 séances, une par mois à Thimpou. « Le programme visait à inculquer des techniques de discipline positive. Les parents devaient comprendre pourquoi les enfants pleuraient ou se comportaient mal », explique Jonathan Seiden, spécialiste de l’enfance chez Save The Children. L’accent a été mis sur la stimulation précoce de l’esprit chez l’enfant de 3 à 5 ans, sa sécurité, sa nutrition, et sa santé. 

 

L’éducation des enfants revue foncièrement au Bhoutan
Les ateliers étaient aussi bien destinés aux parents qu'aux enfants! ©SaveTheChildren

 

Le livre, vecteur d’éducation

 

Une quinzaine d’assistants sanitaires ont été formés en amont du programme qui a débuté en décembre 2017. Prendre la mesure de l'importance de ce dernier et la surcharge de travail ont été, pour eux, des difficultés qu’ils ont su surmonter.

 

L’éducation des enfants revue foncièrement au Bhoutan
Les parents distribuent les livres aux petits. ©SaveTheChildren

 

Le but a été de savoir animer, durant chaque session, quatre activités ou jeux pour renforcer l’interaction entre les parents et leurs enfants. L’utilisation des livres s’est avérée salvatrice pour les organisateurs des séances. Les parents se sont rendus compte que, grâce à la lecture, leurs descendants allaient s’ouvrir à de nouveaux concepts intéressants. « Ils ne donnaient pas de livres aux enfants en pensant qu'ils les gâcheraient ou les endommageraient. Mais leur attitude a changé. Ils pensent qu'avec les livres, les enfants peuvent développer des habitudes de lecture », illustre Jonathan Seiden.

 

Thibault Bourru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Tshering Yangchen de "Exquisite Bhutan". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+33 9 70 19 62 81